Démocratie : un nouvel âge

Faut-il être aveugle à ce point pour ne pas voir la crise profonde que traverse la démocratie? Jamais le fossé ne s’est autant creusé entre les représentants et les représentés... Les décisions sont prises dans l’entre soi des élites... Terreau fertile à tout les populismes autoritaires ! Il est temps de travailler à un nouvel âge démocratique où le citoyen reprend le pas sur l’individu-atome, où le commun prime sur le particulier, où le temps long des transformations supplante la culture de l’immédiat et le temps court des élections qui nous obsèdent. La démocratie ne sera plus providentielle, descendante, passive, infantilisante, uniquement électorale. Elle sera une démocratie continue, effective, réelle. Elle sera débat, co-construction, engagement. Elle sera interactive, elle prendra en compte la complexité, elle sera édifiante. Pour mieux décider ensemble, pour réenchanter la démocratie représentative, pour susciter la citoyenneté active, pour faire peuple à nouveau. Cette démocratie-construction est éprouvée au niveau local, dans toujours plus d'oasis. Il nous faut désormais changer d’échelle et renouer avec ce qui permet de retrouver la promesse fondatrice de notre contrat social : le commun, les limites, le caractère universel de toute décision ! "Le pouvoir naît quand les hommes travaillent ensemble . Il disparaît lorsqu’ils se dispersent" (Hannah Arendt).

Jérôme Karsenti

Jérôme Karsenti

Né en 1966, Jérôme Karsenti est avocat depuis 1995.

Sa cause : les deux thèmes qui fondent ses principaux combats sont : D’abord, la lutte contre les discriminations, tant la question du racisme irrigue la Société. Ensuite, la lutte contre la Corruption qui au-delà des problématiques pénales interroge le fonctionnement de la démocratie.

Son action : Jérôme Karsenti a été l’avocat de SOS Racisme, de la Maison des Potes et aujourd’hui de Rom Europe, qui regroupe des associations et collectifs de défense des personnes originaires d’Europe de l’Est, Roms ou présumées Roms, vivant en bidonvilles, squats ou autres lieux de survie. Depuis 2007, il est l’avocat de l’association Anticor. Il est également membre du Syndicat des Avocats de France depuis son entrée dans la profession et est élu au Conseil national des barreaux où il siège dans les commissions Libertés publiques et Égalité. Depuis mars 2018, il siège au Comité d’éthique du journal Le Monde en qualité de personnalité indépendante. Il intervient régulièrement à l’occasion de divers colloques sur les thèmes de la lutte contre la corruption.

Jo Spiegel

Jo Spiegel

Jo Spiegel est né le 24 novembre 1951, il est maire de Kingersheim (Alsace). Il est professeur d’éducation physique et sportive à la retraite et ancien recordman d’Alsace du 800 mètres.

Sa cause : Promoteurs de l’égalité démocratique, il a refusé la Légion d’honneur au motif que « les élus n’ont pas à être distingués. »

Son action : Jo Spiegel a initié avec l’agglomération mulhousienne un des premiers Plan Climat en France. Il a insisté sur la mobilisation territoriale et citoyenne : pas de Haute Qualité Environnementale sans Haute Qualité Démocratique !
Depuis 20 ans il essaie avec son équipe , ses collaborateurs et des citoyens engagés , de faire de sa ville un laboratoire de rénovation démocratique : États généraux permanents de la démocratie , Agora 15-20 , Maison de la Citoyenneté , Conseils Participatifs , sont parmi les étapes , outils et lieux au service d’une grammaire démocratique exigeante qui a l’ambition de révéler en chaque personne sa vocation de citoyen et sa capacité de construire du commun.

Raphaël Glucksmann

Raphaël Glucksmann

Né le 15 octobre 1979, Raphaël Glucksmann est essayiste.

Sa cause : L’individualisme et l’absence de structure collective ont conduit à une perte de sens. Face à ce vide, Raphaël Glucksmann propose de redonner du sens à la République à à l’Union européenne au moyen de l’écologie politique.

Son action : À travers ses engagements pour les droits humains et à travers ses écrits, Raphaël Glucksmann porte une vision du monde radicalement démocratique, écologiste et humaniste.